Shaykh Souleymân Ar-RouHaylî – qu’Allah le préserve – a dit :

« Ibn Al-Qayyim (m.751) – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit : « Si les gens savaient ce qui réside [comme mérites] dans la lecture du Quran avec méditation et réflexion, ils s’y seraient consacrés au détriment de toute autre chose.

Lorsque [la personne] le lit avec réflexion et qu’elle passe par un verset dont elle a besoin pour la guérison de son coeur, qu’elle le répète donc ! Quitte à ce que ce soit cent fois ! Quitte à passer une nuit entière [à le répéter] ! […]

Ainsi, la lecture du Quran avec réflexion est la base de la réforme des coeurs. Et c’est pour cela qu’Ibn Mas3oûd (m.32) a dit : « Ne vous précipitez pas dans la lecture du Quran comme vous le faites pour un poème ! Que votre préoccupation ne soit pas d’arriver à la fin de la sourate. »(1)(2) Fin de la parole d’Ibn Al Qayyim – qu’Allah lui fasse miséricorde -.

En conclusion, notre réforme et notre bien mes frères, résident dans le fait que nous récitions la parole de Notre Seigneur, avec méditation et réflexion. »

🎙️[Extrait de la conférence : « L’impact du Quran dans la réforme des cœurs », 43:20]🎙️

(1) Le récit d’Ibn Mas3oûd rapporté avec sa chaîne par Al-Âjourry (m.360) dans « Akhlâq Ahl Al-Quran » p.37

(2) Ibn Al-Qayyim dans « MiftâH dâr As-sa3âdah » [1/187]

📝 Traduction et annotations : Islem Abou Ouweys

⛔️ Interdiction d’y apporter une quelconque modification.

©2021Tous droits réservés : L'appel à Allah - الدعوة إلى الله.

Autorisation à partager notre contenu en mentionnant addawahilaallah.com et sans modification.

NOMBRE DE VISITEURS VENUS SUR LE SITE :

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?