Shaykh MouHammed Amân Al-Jâmî (m.1415) رحمه الله a dit :

 » C’est pour cela qu’il ne convient pas que l’on dise aux étudiants en science : « Si vous désirez apprendre [la jurisprudence], commencez par l’étude des avis des gens. Car vous ne pouvez pas comprendre la parole d’Allah et celle de Son messager ﷺ. » Ceci est une parole dangereuse.

Certaines personnes disent : « Celui qui souhaite apprendre [la jurisprudence], qu’il commence par les livres des jurisconsultes » et ils mettent en garde les étudiants contre [l’apprentissage du Fiqh] par l’étude des livres de Hadîth. Ils disent : « Ça c’est plus tard. Pour l’instant, [Ces Hadîth] ne peuvent être compris. »

Au contraire ! Compare toi-même entre 3Omdath Al-AHkâm et Zâd Al-Moutaqna3, il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin. Lequel des deux est le plus clair ? Le plus simple ? Compare entre les livres de jurisprudence, quelque soit l’école, et entre les livres de Hadîth. En commançant par les quarante Hadîth d’An-Nawawî jusqu’à arriver aux livres mères. [Tu y trouveras] soit la parole simplifiée d’Allah, soit la parole explicative du prophète ﷺ, claire, des fondements !

Celui qui commence à apprendre, il apprend les trois fondements, 3Omdah Al-AHkâm, Bouloûgh Al-Marâm, Al-Mountaqâ. Laisse l’autre commencer par Zâd [Al-Moustaqna3], [MoukhtaSar] Al-Qoudoûrî, Al-Minhâj, MoukhtaSar Al-Khalîl. Ceux-là atteindront la sénélité avant d’avoir appris. Ils ne font que mémoriser des paroles vides. Alors que ceux qui ont commencé par la Sounnah, en deux ou trois ans, s’ils ont été amené à devoir arrêter l’apprentissage, ils sont devenus des jurisconsultes. Non pas dans une seule école en plus, mais dans toutes les écoles. Car ils auront appris les bases auxquelles reviennent ces écoles.

C’est pour cela que faire fuire les petits étudiants en science de l’étude de la Sounnah, en faisant de la Sounnah, une chose compliquée, qu’on ne peut comprendre, est contraire à la réalité. Comparez par vous-même et expérimentez ! Étudie un chapitre dans la purification par exemple, dans un des livres de Fiqh. Puis étudie ce même chapitre à partir d’un des livres du Hadîth. Tu verras que la facilité et la clarté sont [présentes] dans la parole du messager d’Allah ﷺ. »

🎙️[À partir d’un extrait enregistré]🎙️

Remarque :

Le shaykh ne déconseille pas l’étude d’une école. Que soit éloignée de nous une telle pensée. Mais il prévient en réalité d’un fléau très présent sur les bouches de certains, d’un danger d’une parole fallacieuse de certains cherchant à faire fuire les gens des livres de Hadîths juridictionnels. Cela, en prétendant que les Hadiths ne peuvent être compris.

Le Shaykh previent donc surtout contre la dangerosité et la fausseté de cette prétention.

Ainsi, il n’est pas question de remettre en cause l’utilité d’apprendre le Fiqh via les livres de jurisprudence pure.

Et puis dernièrement comme le dit la règle :

إذا أمكن الجمع، فهو أولى

« Lorsque réunir [entre plusieurs choses] est possible, alors ceci est prioritaire. »

Il n’y a rien de mieux que de réunir entre l’apprentissage du Fiqh par ces deux méthodes : via l’étude du Fiqh par les livres Hadîths et via les livres des écoles, via les Hadîths [avec une explication] et via les avis des écoles [avec une explication].

📝 Traduction et annotations : Islem Abou Ouweys

⛔ Interdiction d’y apporter une quelconque modification.

➖➖➖➖➖

⚠️ الرد على من ينفر طلاب العلم من كتب أحاديث الأحكام …

🔸قال الشيخ محمد أمان الجامي (ت ١٤١٥ه‍) رحمه الله :

« لذا لا ينبغي أن يقال لطلاب العلم : « إذا أردتم أن تتفقهوا، ابدؤوا بدراسة كلام آراء الناس لأنكم لا تستطيعون فهم كلام الله وكلام رسوله ﷺ » هذا الكلام خطير، بعض الناس يقولون : « الذي يريد أن يتفقه، يبدأ بكتب الفقهاء، » ويحذرون الطلاب من دراسة كتب السنة, يقولون : هذه فيما بعد, أما الآن فلا تفهم » بالعكس, أنت قارن بين عمدة الأحكام وبين زاد المستقنع, لا تذهب بعيدا, أيما أوضح, وأيهما أسهل, قارن بين كتب الفقه على جميع المذاهب وبين كتب السنة, بدء من الأربعين النووية حتى تصل إلى الأمهات, لا نسبة,

هذا إما كلام الله الميسر, أو كلام رسوله ﷺ المفسر, واضح, أصول, من بدأ يتفقه, درس الأصول الثلاثة ودرس عمدة الأحكام وبلوغ المرام والمنتقى, خل الآخر يبدأ بالزاد, والقدوري, والمنهاج, ومختصر الخليل, هؤلاء يهرمون قبل أن يتفقهوا, إنما يحفظون ألفاظا جوفاء,

والذين بدؤوا بالسنة في سنتين أو ثلاث سنوات إن انقطعوا للعلم, يصبحوا فقهاء, ليس في مذهب معين, في جميع المذاهب, لأنهم درسوا الأصول التي ترجع إليها المذاهب, لذلك تنفير طلاب العلم الصغار من النظر في السنة وجعل السنة أمرا صعبا لا يفهم, هذا خلاف الواقع, قارنوا أنتم, جربوا, ادرس بابا في الطهارة مثلا في كتاب من كتب الفقه, ثم ادرس هذا الباب في كتاب من كتب السنة, فتجد اليسر في كلام رسول الله ﷺ والوضوح »

🎙[تفريغ صوتي]🎙

©2021Tous droits réservés : L'appel à Allah - الدعوة إلى الله.

Autorisation à partager notre contenu en mentionnant addawahilaallah.com et sans modification.

NOMBRE DE VISITEURS VENUS SUR LE SITE :

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?