Ibn Rajab (m.795) رحمه الله a dit :

« Il est obligatoire à celui à qui est parvenu un commandement du Messager ﷺ et en a pris connaissance, de l’éclaircir à la communauté, de le leur conseiller, de leur ordonner le suivi de son commandement. Et cela, même s’il contredit l’avis de quelqu’un d’important dans cette communauté.

Certes, le commandement du messager d’Allah est le plus en droit d’être considéré, le plus en droit d’être pris en modèle que l’avis de n’importe quelle personne importante qui aurait contredit par erreur, son commandement dans certains points.

Et c’est justement pour cela que les compagnons et ceux venus après réfutèrent tout contrevenant à un commandement authentique. Au point même, dans certains cas, de faire preuve d’une grande dureté dans leur réfutation.

Cela, non pas par haine envers cette personne. Au contraire, [peut-être même] qu’il s’agissait d’une personne qu’ils aimaient, quelqu’un d’important à leurs yeux.

Mais le messager d’Allah ﷺ leur était plus aimé encore ; et son commandement, au dessus du commandement de toute autre créature.

Ainsi, lorsque se contredisent le commandement du messager d’Allah ﷺ et le commandement d’autrui, le commandement du Messager ﷺ est le plus en droit d’être mis en avant et d’être suivi.

Le respect accordé à celui qui contredit son commandement ne doit pas empêcher cela, même s’il est excusé.

Au contraire ! Ce contrevenant excusé, lui-même, ne déteste pas le fait que l’on contredise son avis si le commandement du Messager ﷺ apparaît contraire au sien. »

📚[Al-Houkm Al-Jadîrah p.34]📚

📝 Traduction : Islem Abou Ouweys

⛔ Interdiction d’y apporter une quelconque modification.

➖➖➖➖➖

⚠️ تعظيم السنة …

🔸قال الإمام ابن رجب (ت ٧٩٥ه‍) رحمه الله :

« فالواجب على كل من بلغه أمر الرسول ﷺ وعرفه أن يبينه للأمة، وينصح لهم، ويأمرهم باتباع أمره، وإن خالف ذلك رأيَ عظيمٍ من الأمة ؛ فإن أمر رسول الله أحق أن يعظَّم ويُقتَدى به من رأي أيِّ معظَّم قد خالف أمرَه في بعض الأشياء خطأً،

ومِن هنا ردَّ الصحابة ومن بعدهم على كل مخالفِ سنةٍ صحيحة، وربما أغلظوا في الرد لا بغضًا له ؛ بل هو محبوب عندهم معظَّم في نفوسهم، لكن رسول الله أحبُّ إليهم، وأمره فوق أمر كل مخلوق،

فإذا تعارض أمر رسول الله وأمر غيره فأمر الرسول أولى أن يُقدَّم ويُتّبَع، ولا يمنع من ذلك تعظيم مَن خالف أمره وإن كان مغفورًا له، بل ذلك المخالف المغفور له لا يَكره أن يُخالَف أمرُه إذا ظهر أمرُ الرسول بخلافه »

📚[الحكم الجديرة بالإذاعة ص٣٤، دار المأمون، الطبعة الأولى]📚

Tags:

©2021Tous droits réservés : L'appel à Allah - الدعوة إلى الله.

Autorisation à partager notre contenu en mentionnant addawahilaallah.com et sans modification.

NOMBRE DE VISITEURS VENUS SUR LE SITE :

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?